Réservation: 33.(0)1.42.88.83.74
Simple : à partir de 60€ | Réserver
Double : à partir de 75€ | Réserver
Triple : à partir de 105€ | Réserver

Hebergement _Rue Jouvenet


hebergement

HEBERGEMENT:
La résidence hôtelière est un établissement commercial d'hébergement. Elle est constituée d'un ensemble de chambres ou d'appartements, mais aussi de maisons individuelles, meublés, offerts en location pour une occupation à la journée, à la semaine ou au mois. Le locataire ne peut pas y élire domicile, c'est à dire y établir sa résidence principale. Elle offre les équipements et les services habituels, et propose en outre des services complémentaires plus ou moins étendus.
La résidence de tourisme est une résidence hôtelière classée sur la base d'une norme officielle de classement. Elle fait l'objet d'une exploitation permanente ou saisonnière.
Le classement est exprimé par un nombre d'étoiles croissant avec le confort de l'établissement, de 1 à 4 étoiles.

Le recours à un établissement d'hébergement peut être un choix personnel – pour éviter l'isolement, par exemple – ou répondre à une nécessité, face à une perte prononcée d'autonomie. Il existe aujourd'hui plusieurs catégories d'établissements, répondant chacune à un contexte ou à des besoins particuliers. Sachez aussi qu'il existe depuis quelques années des structures entièrement privées, qui visent plutôt les personnes relativement autonomes : résidences hôtelières, résidences services... Souvent assez coûteuses, ces structures n'ouvrent droit à aucune prise en charge sociale.


Rue Jouvenet

La rue Jouvenet est une petite rue proche de la rue Boileau. Elle doit son nom à Jean Baptiste Jouvenet dit le grand, peintre et décorateur français

Ayant commencé ses études avec son père Laurent Jouvenet, il monte à Paris en 1661 où il rejoint le studio de Le Brun qui, l`estimant beaucoup, l'associe à quelques ouvrages importants commandés par le roi en l'intégrant à l`équipe des décorateurs des résidences royales : le château de Saint-Germain-en-Laye, la Galerie des Tuileries, le château de Versailles (peinture murale de la tribune de la nouvelle chapelle royale en 1709) et les douze apôtres du dôme de la cathédrale Saint-Louis-des-Invalides en 1704., né à Rouen à la fin d`avril 1644 et mort en 1917.

Ses premières œuvres sont dans le style de son maître et d'Eustache Le Sueur. Il est probablement, avec La Fosse, le plus talentueux du groupe d`artistes qui contribuèrent à la décoration du Trianon et des Invalides, bien qu`il soit maintenant principalement connu pour ses œuvres religieuses.